Skip to main content Help Control Panel

Bernard Paques


on May 19 2010
from nearby-an-airport

YACS Leader
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Invite participants
Reference this page
Monitor
Recent files
Communauté »
See also
 

Communauté «   Machine à café «  

Fabien Gandon relance le web sémantique en France

C'était à La Cantine le 19 mai 2010, et j'y étais

Fabien Gandon est un chercheur émérite de l'INRIA, et en lisant sa bio et ses présentations vous devinerez assez facilement qu'il vit et respire par le web sémantique. Un expert, un vrai, donc légitime sur le contenu. Je m'attendais à "du lourd" pour cette présentation à La Cantine.

Non seulement mon attente a été largement comblée mais en plus, de façon intelligente, Fabien Gandon a su transporter l'ensemble de son auditoire, pourtant très divers, depuis les origines de l'hypertexte jusqu'aux problèmes de société posés par la structuration des connaissances sur le web. Peu de détails techniques, mais des noms, des problématiques, du contexte, et de l'histoire.

J'ai pris quelques notes (à télécharger), pour cause de mémoire défaillante, auxquelles vous pourrez vous référer pour avoir une idée des idées présentées. Bien sûr, si vous aviez été là vous auriez le contenu brut, mais bon, c'est mieux que rien non ?

Alors comme ça, le web sémantique serait relancé ? Depuis le temps qu'on en parle, il y a doute ...

Pour Fabien, la chose est sûre, et ne doit rien à la pertinence scientifique dans le domaine. Tout simplement, il se trouve que des poids lourds de l'Internet sont en train, depuis quelques semaines, de publier et d'exploiter un grand nombre d'informations au format RDF. Ce standard technique est, comme vous le savez probablement, la brique de base du web sémantique.

Des faits, rien que des faits :

  • Les développeurs de Facebook se sont mis à utiliser massivement les recommendations du w3C sur le web sémantique, et ceci concerne des centaines de millions d'internautes.
  • Le site BestBuy, un serveur important de commerce électronique aux Etats-Unis, vient de publier son catalogue au format RDF
  • Sur une durée un peu plus importante, le succès de Creative Commons est aussi lié à l'emploi intelligent des possibilités du web sémantique ...
  • ... à tel point que Google, qui pourtant se défend de "faire du sémantique", intègre cette information dans les capacités de son moteur de recherche.

Du côté du w3c, ça bouge aussi. Son patron emblématique, Tim Berners-Lee, demande à tous de contribuer au web des données. En Juin 2010 année est organisé un workshop sur le thème du RDF 2, qui débouchera, en tout cas c'est l'espoir de Fabien, sur de nouvelles avancées des recommendations techniques ouvertes.

Une autre preuve irréfutable que Fabien Gandon a relancé le web sémantique en France, c'est que la salle du premier étage de La Cantine s'est avérée bien trop petite pour accueillir ceux qui souhaitaient participer à sa présentation. Plus une seule chaise disponible, évidemment. Et des auditeurs sur le palier, à tendre l'oreille vers la porte pour ne pas en rater une miette. Un succès populaire, je vous dis.

Nous sommes venus, l'expert nous a convaincu, à nous d'embrasser ces technologies à notre tour.

L'approche recommandée, dérivée de l'initiative Linking Open Data, est la suivante :

  1. Publier ses données en RDF (ce principe a été ajouté par Fabien)

  2. Utiliser des URI pour nommer les éléments d'information

  3. Utiliser des URI HTTP (URL) pour que l'on puisse les suivre (= consulter l'information)

  4. Lorsqu'un URI est suivi, donner des informations adaptées (HTML pour un humain, RDF pour une machine) – deux formats différents, servis sur négociation de contenu

  5. Inclure dans ces informations des URI vers d'autres données (pour découvrir d'autres liens)

Pour ce qui concerne plus particulièrement le projet yacs, le 2. et le 3. vont de soi. Les priorités sont sur le 1., le 4. et le 5. :

  • Du RDF du sol au plafond. Yacs génère déjà du RDF pour les sections, les catégories, les pages, il s'agit d'aller encore bien plus loin dans la richesse des informations publiées de cette façon.
  • Du RDF social, c'est-à-dire lié aux profils des membres d'une communauté en ligne, à leurs interactions, à leur activités en ligne.
  • RDFa ou GRDDL pour inclure les méta informations directement dans les pages normales

Progressivement, le web sémantique deviendra l'un des moyens standards d'accèder à l'information gérée par yacs, il s'agit donc bien d'une brique importante pour atteindre les objectifs fonctionnels définis pour la prochaine version majeure : yacs Lasares. Au boulot !


Alexis Raimbault
on June 18 2010

Juste une question : est-ce que les intervenants ont à un moment parlé de IEML ?




Alexis Raimbault webmaster free-lance

Bernard Paques
on June 4 2010

En 2001, un standard international avait été défini par l'ISO (l'une des entités des Nations unies) pour la représentation en XML des cartes topiques. Il y avait tout : la représentation en XML (XML Topics Maps, ou XTM, une interface programmatique (TMAPI 2.0) en Java et en PHP5. N'empêche, les recommandations techniques du w3c (RDF, etc.) semblent avoir pris le dessus en nombre d'implémentations.


Bernard Paques
on June 3 2010

Thomas Hirsch a attiré mon attention sur un autre sémanticien français bien connu : François Rastier, qui a des vues assez diférentes de celles de Fabien Gandon, exposées sur le site Revue Texto. Voir par exemple l'article De la sémantique des textes au web sémantique

Files


20100519-minutes-web-semantique-a-la-cantine.pdf

shared by Bernard Paques on May 19 2010 · 648 downloads · 92,557 bytes

details